Carottes lactof ermentés

Bâtonnets de carottes lactofermentées

Bâtonnets de carottes aux épices (maroc)

lacto-fermentation carottes

Rien de plus simple pour réaliser ces bocaux. Crues en salades, en garniture de sandwiches, à grignoter à l’apéritif. 

Fermentation : 

Consommation : 

Conservation : 

 

7 jours à température ambiante, puis entre 15 et 25°C

Après 3 semaines

Plus d’un an

Je vous conseille d’investir dans les pots Masson qui existe dans toutes les tailles et sont d’excellente qualité.

Pour réaliser votre saumure, je vous invite à mettre 2 c.a.s de sel de mer (bio de préférence) dans un litre d’eau que vous verserez sur les légumes, une fois que vous aurez rempli votre pot de tous les ingrédients ci-dessous.

ATTENTION : Arrêter le remplissage du bocal à environ 2 cm du bord supérieur. La fermentation produit souvent des bulles qui font s’échapper le liquide. Plus on rempli haut, plus on a des risques de fuites (prévoir une serviette ou un récipient creux pour poser les pots!)

Bien tasser et pencher le récipient pour faire remonter les bulles d’air : il s’agit d’en avoir le moins possible pour éviter le pourrissement.

Fermer les bocaux sans serrer dans un premier temps, laisser à l’ombre et à température ambiante deux ou trois jours, de préférence dans un endroit sans trop de vibration, pour que la fermentation commence.

Au bout de quelques jours, fermer les bocaux à fond et les remettre à leur place initiale.

Réfrigérer le bocal quelques heures avant sa consommation, pour éviter qu’il explose à l’ouverture comme une bouteille de bière ou de champagne qu’on aurait trop secouée.

On consomme peu de lacto-fermentation à la fois : 1 à 3 c.à.s, ajoutées à une salade par exemple. Éviter le contact avec la chaleur, pour ne pas détruire toutes les enzymes produites par ce type de fermentation : elles sont très bénéfiques à votre organisme.

Réutilser le jus de la lacto-fermentation une fois les légumes mangés : à boire (coupé à l’eau si on veut, c’est très acide), pour remplacer le vinaigre dans une sauce salade ou pour réensemencer de nouvelles lacto-fermentations, un peu comme on le fait avec les yaourts ou le levain.

Pour un bocal de 1 Litre : 

  • 1 kg de carottes
  • 1 gousse d’ail
  • 1 feuille de laurier
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 c.à.s de graines de coriandre
  • 1 c.à.s de graines de cumin
ingrédients carottes lacto fermentés

Suivez les étapes dans l’ordre ci-dessous

  1. Épluchez les carottes et taillez-les en bâtonnets de 5 mm d’épaisseur et 4 cm de longueur environ.
  2. Remplissez le bocal en alternant les carottes et les aromates.
  3. Faites dissoudre la saumure jusqu’à immerger les carottes.
  4. Fermez hermétiquement et laissez fermenter.
carottes lacto-fermentée

Je vous souhaite à tous une excellente dégustation. Rien de tel que de faire le plein d’énergie.

Toutes les photographies de cette recette ont été réalisé par moi-même : Cyrielle Cordier

Cette recette est tirée du livre : Aliments fermentés, aliments santés! De Marie-Claire Frédéric et Guillaume Stutin.

Marie-Claire Frédéric et Guillaume Stutin

Journaliste culinaire et historienne de l’alimentation, M.-C. Frédéric est l’auteure d’une douzaine de livres de recettes. Fascinée par la magie de la fermentation, elle en a étudié l’histoire et la géographie qu’elle retrace dans Ni cru ni cuit, paru chez Alma Éditeur en 2014. Impliquée dans la promotion d’une alimentation naturelle qui permet de résister à l’industrie agro-alimentaire, elle partage son expérience sur ses deux blogs : www.nicrunicuit.com et www.dumieletdusel.com

Clique sur le livre si tu souhaite l’avoir dans ta bibliothèque de ta Crusine 😉 

Please follow and like us:

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *